intégrité


intégrité

intégrité [ ɛ̃tegrite ] n. f.
• 1320 « virginité »; lat. integritas
1(apr. 1450) État d'une chose qui est demeurée intacte. intégralité, plénitude, totalité. L'intégrité d'un tout, d'un ensemble. Intégrité d'une œuvre. « L'intégrité de l'organisme est indispensable aux manifestations de la conscience » (Carrel). L'intégrité du territoire. Dans son intégrité : total, absolu. REM. Intégrité est plus qualitatif qu'intégralité, réservé généralt à ce qui est mesurable.
2Vx Vertu, pureté totale. « Ton adorable intégrité, Ô Vierge mère » ( P. Corneille). virginité.
3(XVe) État d'une personne intègre. honnêteté, incorruptibilité; probité. Un homme d'une parfaite intégrité. Intégrité des mœurs.
⊗ CONTR. Altération, corruption, malhonnêteté.

intégrité nom féminin (latin integritas, -atis) État de quelque chose qui a toutes ses parties, qui n'a subi aucune diminution, aucun retranchement : L'intégrité du territoire, d'une œuvre. État de quelque chose qui a conservé sans altération ses qualités, son état originels : Conserver l'intégrité de ses facultés intellectuelles malgré l'âge. Qualité de quelqu'un, de son comportement, d'une institution qui est intègre, honnête : L'intégrité d'un juge.intégrité (difficultés) nom féminin (latin integritas, -atis) Sens Ne pas confondre ces deux mots proches par la forme et par le sens. 1. Intégralité = totalité. Il a légué l'intégralité de sa fortune à des œuvres. 2. Intégrité = probité, honnêteté ; état de ce qui est intact, qui n'a pas subi d'altération. Son intégrité est au-dessus de tout soupçon. Le chirurgien a pu préserver l'intégrité des organes et des fonctions.intégrité (expressions) nom féminin (latin integritas, -atis) Anneau d'intégrité, synonyme de anneau intègre. ● intégrité (synonymes) nom féminin (latin integritas, -atis) État de quelque chose qui a conservé sans altération ses qualités...
Synonymes :
- pureté
Contraires :
- altération
- lésion
Qualité de quelqu'un, de son comportement, d'une institution qui est...
Synonymes :
- honnêteté
- impartialité
- incorruptibilité
- probité
Contraires :
- indélicatesse
- malhonnêteté

intégrité
n. f.
d1./d état d'une chose à laquelle il ne manque rien. Conserver l'intégrité du territoire.
d2./d Probité irréprochable.

⇒INTÉGRITÉ, subst. fém.
A. — État d'une chose, d'un tout, qui est entier, qui a toutes ses parties. Intégrité du territoire, de l'empire. Il faudrait non seulement rendre l'intégrité des biens aux émigrés, mais restituer ce qu'on a pris au clergé (DELÉCLUZE, Journal, 1825, p. 131). L'intégrité territoriale de la Serbie serait respectée (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 394) :
1. En admettant le récit de Juvénal sur (...) le fameux turbot (...) de Domitien (...) qu'on dut faire cuire dans son intégrité, il eût fallu pour le cuire un plat d'environ deux mètres.
Al. BRONGNIART, Arts céram., t. 1, 1844, p. 25.
B. — État de ce qui est sain, intact, qui n'a subi aucune altération, aucune atteinte. Intégrité des fonctions. Pour qu'il y ait intégrité dans toutes les fonctions, il faut qu'elle existe dans tous les organes; il faut notamment que le système cérébral et toutes ses dépendances n'aient éprouvé aucune lésion (CABANIS, Rapp. phys. et mor., t. 1, 1808, p. 124). Le libre jeu des organes et l'intégrité des fonctions (...) constituent l'état de santé (RICHER, Nouv. anat. artist., t. 2, 1920, p. III).
En partic. Qui n'a subi aucune atteinte dans son corps. Synon. virginité d'une femme. Ce grand orgueil qu'elle a nourri en secret (...) a-t-il trouvé dans la puérile et brutale révélation de l'intégrité physique ce qui lui manquait pour s'épanouir? (BERNANOS, Mouchette, 1937, p. 1303).
Au fig. Intégrité de la foi, de la morale, de la conscience. Sa principale sollicitude consiste à maintenir l'intégrité du caractère sacerdotal contre les diverses séductions temporelles (COMTE, Catéch. posit., 1852, p. 273). Avec une lenteur affectée, il poursuivit : « Veille bien à garder dans tes mœurs journalières l'intégrité de la chasteté et de la pureté. Prends bien conscience de la démarche que tu fais et retrace dans ta vie ce que tu feras à l'autel... » (BILLY, Introïbo, 1939, p. 143) :
2. ... tous les penseurs chrétiens s'accordent à déclarer que le libre arbitre reste, après la faute originelle, ce qu'il était avant qu'elle eût été commise. Saint Bernard lui-même insiste avec force sur l'« intégrité » du vouloir dans l'état de nature déchue...
GILSON, Espr. philos. médiév., 1932, p. 109.
C. — Caractère, qualité d'une personne intègre, incorruptible, dont la conduite et les actes sont irréprochables. Le magistrat le plus austère peut être amené, par son intégrité même, à rendre des arrêts aussi révoltants (...) que ceux du magistrat prévaricateur (FRANCE, Opinions J. Coignard, 1893, p. 279). La cité est très fière de sa réputation d'intégrité. Ici, la justice est la même pour tous (MORAND, Londres, 1933, p. 297) :
3. Un professeur qui n'agit pas avec intégrité ne doit attendre aucun respect de ses élèves : il y a dans ces jeunes esprits un sentiment du juste qui les fait se révolter contre un maître qui n'accomplit pas ses devoirs.
CHAMPFL., Souffr. profess. Delteil, 1855, p. 141.
SYNT. Intégrité absolue; atteindre à l'intégrité; intégrité de la doctrine; conserver, défendre, maintenir, respecter l'intégrité.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Début du XIVe s. « chasteté, virginité » (Ovide moralisé, éd. C. de Boer, X, 3633); b) 2e moitié du XVe s. « état d'une chose qui est dans son entier » (CHASTELLAIN, Chronique, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 5, p. 391); 2. av. 1465 [date du ms. O 1] « pureté, probité dans la conduite » (J. ROBERTET, Rondeau à la louange de Ch. d'Orléans ds Œuvres, éd. M. Zsuppán, p. 87, 2). Empr. au lat. integritas « état d'être intact, totalité, innocence, chasteté, probité », dér. de integer (intègre). Fréq. abs. littér. : 308. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 408, b) 182; XXe s. : a) 388, b) 629.

intégrité [ɛ̃tegʀite] n. f.
ÉTYM. 1320, « virginité »; lat. integritas « totalité; caractère intact », de integer. → Intègre.
1 (Après 1450). État d'une chose qui est dans son entier, complète, intégrale, et, spécialt, intacte, inaltérée. Intégralité, plénitude, totalité. || L'intégrité d'un tout, d'un ensemble. || Édifice conservé dans son intégrité (→ Écrouler, cit. 1). || Intégrité d'une œuvre, d'un manuscrit… (→ Impertinent, cit. 3).L'intégrité du territoire. || Intégrité d'un organe.REM. Intégrité est plus qualitatif qu'intégralité, réservé généralement à ce qui est mesurable.
1 Si le procédé de la peinture sur lave avait été connu et pratiqué au temps de la Renaissance, nous aurions la Cène de Léonard de Vinci dans sa vierge intégrité, aussi fraîche, aussi pure que si le dernier coup de pinceau du maître venait d'y sécher (…)
Th. Gautier, Souvenirs de théâtre…, p. 286.
2 (…) cette clique de (…) cafards (…) qui livreraient (…) leur propre femme (…) pour conserver l'intégrité de leur peau ou de leurs écus !
Léon Bloy, le Désespéré, p. 178.
3 L'intégrité de l'organisme est indispensable aux manifestations de la conscience. L'homme pense, aime, souffre, admire, et prie à la fois avec son cerveau et avec tous ses organes.
Alexis Carrel, l'Homme, cet inconnu, IV, VII.
(Choses abstraites). || « L'intégrité de la justice, de la foi… » (Bossuet).Dans son intégrité : total, absolu. || Honneur (cit. 8) dans son intégrité.
4 (…) ces religieux admirables (…) qui conservent seuls, aujourd'hui dans son intégrité, l'antique tradition des premiers siècles de la foi (…)
Léon Bloy, le Désespéré, p. 87.
2 Vx. « Qualité d'une personne qui ne se laisse entamer par aucun vice » (Littré). Vertu.Spécialt, vx. État de vierge. Virginité.
5 Ton adorable intégrité,
Ô Vierge mère, ainsi ne souffre aucune atteinte,
Lorsqu'en tes chastes flancs se fait l'union sainte
De l'essence divine à notre humanité.
Corneille, Louanges, 217.
6 L'homme (…) encore chaste et dans la première intégrité de ses mœurs.
Bourdaloue, Impureté, 1.
3 (Déb. XVe, Charles d'Orléans). État d'une personne intègre. Honnêteté, incorruptibilité; probité (→ Enrichir, cit. 14). || Intégrité d'un juge, d'un ministre. || Son intégrité et sa justice sont parfaites. || Tenter, corrompre l'intégrité de qqn (Académie). || Un homme d'une parfaite intégrité (→ Homme de bien, de conscience).Intégrité de la vie, des mœurs…
7 La probité est un attachement à toutes les vertus civiques. La droiture est une habitude des sentiers de la vertu. L'équité peut se définir par l'amour de l'égalité; l'intégrité paraît une équité sans tache et la justice une équité pratique.
Vauvenargues, De l'esprit humain, XLV.
4 (Mil. XXe; du sens 1 ou du lat.). Math. || Anneau d'intégrité : anneau commutatif dans lequel le zéro n'a pas de diviseur propre.Domaine d'intégrité : anneau d'intégrité possédant un élément unité.
CONTR. Altération, corruption, malhonnêteté.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • integrité — Integrité. s. f. La vertu, la qualité d un homme integre. L integrité des moeurs. grande integrité. parfaite integrité. l integrité d un Juge. corrompre son integrité. Il se dit aussi de l honneur, de la pudeur d une femme, d une fille. Il a… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Integrite — Intégrité Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • integrité — Integrité, Integritas. Avec integrité de vie, Sancte …   Thresor de la langue françoyse

  • intégrité — INTÉGRITÉ: Appartient surtout à la magistrature …   Dictionnaire des idées reçues

  • INTÉGRITÉ — s. f. L état d un tout, d une chose qui a toutes ses parties. Cela détruit l intégrité du tout. Il a remis le dépôt dans toute son intégrité. Conserver l intégrité du territoire. Ce monument est encore dans son intégrité, dans toute son intégrité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • intégrité — (in té gri té) s. f. 1°   État d une chose qui est entière. Il a remis le dépôt dans toute son intégrité. Conserver l intégrité du territoire.    Fig. •   Opposé aux brigues et aux partialités qui corrompent l intégrité de la justice, BOSSUET le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Intégrité — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Intégrité », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) L intégrité est la motivation première à… …   Wikipédia en Français

  • INTÉGRITÉ — n. f. état d’un tout, d’une chose qui est dans son entier. Il a remis le dépôt dans toute son intégrité. Conserver l’intégrité du territoire. Ce monument est encore dans son intégrité, dans toute son intégrité. Fig., Défendre l’intégrité de ses… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • intégrité — vientisumas statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Medžiagos savybė, apibūdinama jos parametrų tolydumu. atitikmenys: angl. integrity vok. Integrität, f rus. целостность, f pranc. intégrité, f …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • intégrité — ● n. f. Caractéristique d une information dans laquelle on peut placer une certaine confiance, c est à dire que l on considère qu elle n a pas pu être modifiée par une tierce personne (précisé par un certain Richard Bzh ) …   Dictionnaire d'informatique francophone


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.